groupe de travail

Un arbre pour la Wapi

Positionner la Wallonie picarde comme un territoire vert du 21ème siècle avec la plantation de 350.000 arbres à l’horizon 2025

Mis sur la table fin 2015, « Un arbre pour la Wapi » s’est progressivement déployé pour enraciner solidement le statut de poumon vert de la Wallonie picarde.

Afin d’accompagner la démarche, un groupe de travail a été constitué sous la houlette du Parc naturel des Plaines de l’Escaut, du Parc naturel du Pays des Collines et de WAPI 2040.
Après le grand public, sensibilisé et appelé à planter en 2017 et 2018, le projet s’est orienté depuis 2019 vers les demandes de plantation à dimension collective : agriculteurs, associations, écoles et entreprises constituent en effet les publics visés, pour profiter de l’effet d’échelle de ces « gros planteurs ».

Un arbre planté par habitant

c’est peu et beaucoup à la fois. Peu parce que chacun peut y contribuer à sa modeste échelle. Beaucoup parce qu’atteindre cet objectif permettrait aussi de constituer autant de formidables réservoirs à CO2, de précieux écrins pour la biodiversité, et de solides remparts contre l’érosion et les inondations.

Eminemment structurant et transversal, le projet participe ainsi à relever les défis climatiques et environnementaux auxquels la Wallonie picarde est confrontée.

Animation

Reinold Leplat, Directeur du Parc naturel des Plaines de l’Escaut
Baptiste Hottekiet, Directeur du Parc naturel du Pays des Collines

Référent wapi 2040

Laurent Callandt, Chargé de missions

Documents

Un arbre pour la Wapi: Panorama 2015-2021