La Wallonie picarde adopte sa vision stratégique pour 2040

Publié le : 14 Déc, 2021

Fin 2020, le Conseil de développement emmené par son Président Rudy Demotte donnait son feu vert pour la réalisation d’un exercice de prospective devant mener à l’écriture d’un nouveau Projet de Territoire pour la Wallonie picarde. Son ambition ? Définir un cap pour le développement du territoire à l’horizon 2040. Ce 14 décembre, c’est à l’unanimité que ses membres ont approuvé la vision stratégique du territoire pour les deux décennies à venir.

Le fruit d’une réflexion collective

Démarrée début 2021, la démarche de prospective territoriale s’est articulée autour de deux volets complémentaires et destinés à s’enrichir mutuellement : le travail académique mené par l’Université de Mons et la participation encadrée par la Fondation Rurale de Wallonie. Les différentes étapes qui ont jalonné le processus participatif (ateliers, webinaires, plateforme numérique…) ont offert à toutes les parties prenantes – forces vives, citoyens engagés, institutionnels, élus… – l’occasion de faire entendre leur point de vue et de partager leurs idées sur l’avenir du territoire.

6 axes prioritaires et 25 objectifs stratégiques pour réenchanter le territoire

La vision stratégique de la Wallonie picarde s’articule autour de six axes prioritaires:
1. Faire fabrique d’intelligence collective
2. Inscrire le territoire dans un processus de résilience soutenable
3. Forger une communauté inclusive et solidaire
4. S’engager pour une économie performante et vertueuse
5. Conjuguer production de capital humain et désir d’avenir
6. Affirmer la cohésion territoriale intra et extramuros

Interconnectés, ils seront le réceptacle de toute une série d’actions qui contribueront à affirmer l’identité du territoire et assurer son développement au bénéfice du plus grand nombre.

La prochaine et ultime étape : la sélection des fiches-actions

Afin de donner corps aux différents objectifs stratégiques définis pour chacun des axes prioritaires, un appel à contribution a été lancé fin octobre auprès des acteurs du territoire. Les fiches-actions reçues seront examinés début 2022 par le comité d’accompagnement de la prospective mis en place par le Conseil de développement. L’objectif étant, d’une part, de sélectionner les projets pertinents et éventuellement de les regrouper par portefeuilles de projets et, d’autre part, de se mettre en ordre de marche pour les futurs appels à projets FEDER, FSE et Interreg.

 Télécharger

à la une

C’est un Conseil de développement fraîchement constitué qui s’est réuni ce 13 juin pour la séance inaugurale de la mandature 2022-2024.

C’est un Conseil de développement fraîchement constitué qui s’est réuni ce 13 juin pour la séance inaugurale de la mandature 2022-2024.

A sa tête, non plus un président mais un comité présidentiel composé de quatre personnalités issues pour moitié de la société civile et pour moitié du monde politique. Ce changement souhaité par le Bureau du Conseil de développement vise à instaurer une mixité...