Projet de Territoire Wallonie picarde 2040: on rentre dans l’opérationnalisation

Publié le : 30 Nov, 2021

La démarche de prospective devant aboutir à l’écriture du Projet de Territoire Wallonie picarde 2040 entame maintenant une étape essentielle, celle de l’opérationnalisation. Concrètement, toute personne souhaitant participer à cette nouvelle étape est invitée à introduire une ou plusieurs fiche(s)-action(s) via le formulaire en ligne disponible sur www.wapi2040.

be/projets

Pourquoi s’inscrire dans cette dynamique ?

L’inscription d’un ou plusieurs de vos projets dans le Projet de Territoire Wallonie picarde 2040 vous permettra de :
• Contribuer au développement territorial de votre région, avec un regard sur les nouvelles générations
• Tisser des liens avec d’autres acteurs du territoire (constitution éventuelle de portefeuilles de projets, …)
• Capitaliser sur l’inscription de vos projets au sein du Projet de Territoire Wallonie picarde 2040 pour la valoriser dans vos démarches de financement
• Valoriser votre structure sur l’échiquier territorial
• Donner de la visibilité à vos projets structurants, notamment vers les membres du Conseil de développement, de la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux, et des autres acteurs du territoire.

Besoin d’inspiration ?

Vous aimeriez prendre part à cette dynamique mais n’avez pas de projet dans vos tiroirs ? Le processus participatif piloté par la Fondation Rurale de Wallonie a permis aux habitants de soumettre des idées de projets qu’ils souhaiteraient voir se développer sur le territoire. A ce stade, la plupart de ces projets n’ont malheureusement pas de porteur et n’attendent qu’à être pris en mains. Pour les consulter, n’hésitez pas à vous rendre sur la plateforme en ligne.

Les fiches reçues seront examinées par le Comité d’accompagnement de la prospective qui procédera à leur sélection et/ou proposera éventuellement des regroupements.

Attention, vous avez jusqu’au 15 décembre au plus tard pour vous manifester. A vos claviers !

 

à la une

C’est un Conseil de développement fraîchement constitué qui s’est réuni ce 13 juin pour la séance inaugurale de la mandature 2022-2024.

C’est un Conseil de développement fraîchement constitué qui s’est réuni ce 13 juin pour la séance inaugurale de la mandature 2022-2024.

A sa tête, non plus un président mais un comité présidentiel composé de quatre personnalités issues pour moitié de la société civile et pour moitié du monde politique. Ce changement souhaité par le Bureau du Conseil de développement vise à instaurer une mixité...